AOA ProdÉvénements culturels à Lyon

[Nanarologie #1] Highlander : The Source, de Brett Leonard – Vendredi 14 novembre à la Boulangerie du Prado !

Après deux saisons de pause, les soirées nanars reviennent tous les troisième vendredi de chaque mois à la Boulangerie du Prado pour une sélection de mauvais films que l’on aime tant regarder en bonne compagnie et arrosée de bières.

Pour cette première édition de Nanarologie, nous vous proposons rien de moins que le cinquième épisode d’une série de films qui nous rappelle qu’il n’aurait vraiment du n’en rester qu’un !

 

Highlander : The Source, de Brett Leonard

(2007, Etats-Unis / Lituanie, 1h34)
Avec Adrian Paul, Thekla Reuten, Cristian Solimeno, Peter Wingfield, Jim Byrnes, Thom Fell

Dans un futur proche en Europe de l’Est. Toujours au plus près des guerres, l’immortel Duncan McLeod assiste à la révolution d’un peuple, essayant d’y retrouver Anna, un amour disparu. Son ami Methos, le plus vieux des immortels, découvre alors que les astres vont s’aligner dans le ciel comme le prédit une légende immortelle: la Source va donc ouvrir ses portes et seul le dernier des immortels pourra y pénétrer. Duncan, Méthos,Joe Dawson et une poignée d’immortels commencent alors un long voyage qui les mènera au Gardien, dernier rempart avant le prix….

« Highlander : la Source fait partie de la famille des nanars qui ont besoin d’une montée en puissance pour révéler leur plein potentiel. Le début du film est réellement prometteur et, malgré des moyens limités, semble avoir les cartes en main pour réussir son pari d’être le premier bon film Highlander depuis presque vingt ans. Et puis, petit à petit, les invraisemblances et les petits ratés s’accumulent. Lorsqu’on nous explique que tous les corps stellaires depuis le centre de la galaxie jusqu’à notre planète sont en train de se déplacer de leur propre initiative pour venir se mettre en alignement, même l’astronome le plus amateur ne peut réprimer un lever de sourcil. Lorsque le cardinal ami de Duncan dévoile son abominable coiffure futuriste, l’homme de goût a un frisson de terreur. Lorsque la fameuse Source se révèle être un minable terrain vague au fin fond d’une forêt peuplée d’authentiques barbares du futur cannibales, tout le monde se bidonne joyeusement. »
Chronique Nanarland – par Barracuda


Nanarologie #1 : Il n’aurait du rester qu’un film
Highlander : The Source
Vendredi 14 novembre 2014 à 20h30
à la Boulangerie du Prado
69 rue Sébastien Gryphe, Lyon 7ème
Entrée libre / adhésion annuelle au lieu de 2€
www.boulangeriduprado.org

Nanarologie 1 - web

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close