Courts MétragesScience-fiction

Le court-métrage SF du jeudi #26 : « Tears of Steel » de Ian Hubert (2012), les robots rêvent-ils d’amoureux électriques ?

La mission est simple, chaque jeudi je présente un court-métrage de science-fiction qui vaut le détour. Des années 60 aux dernières créations, bienvenue au sein de la programmation du futur ! Rubrique que vous pouvez aussi découvrir en parallèle sur le site d’ActuSF !

Ce film a été réalisé 100% grâce au logiciel Blender et à sa communauté et permet de faire une démo grandeurs nature des capacités du logiciel libre capable de rivaliser avec les gros outils commerciaux. Pour ne rien gâcher au plaisir, le film est sorti sous licence Creative Commons 3.0 Attribution.

L’histoire : Dans un Amsterdam futuriste, le héros voudra corriger son erreur passée 40 ans après grâce à la technologie.

Pour en profiter pleinement, activez la HD et les sous-titres FR. (PS: ne coupez pas avant la fin du générique, il y a un bonus)

Tears of Steel est le nouveau court‐métrage de la Fondation Blender. Il s’agit du projet Mango, quatrième dans l’ordre chronologique. Il fait suite à :

Producer : Ton Roosendaal
Director & Writer: Ian Hubert
Director of Photography: Joris Kerbosch
Composer: Joram Letwory

Starring: Derek de Lint, Sergio Hasselbaink, Rogier Schippers, Vanja Rukavina, Denise Rebergen, Jody Bhe, Chris Haley

Crew: Andreas Goralczyk, David Revoy, Francesco Siddi, Jeremy Davidson, Kjartan Tysdal, Nicolo Zubbini, Rob Tuytel, Roman Volodin, Sebastian Koenig, Brecht van Lommel, Campbell Barton, Sergey Sharybin.

Project funding: Blender Foundation,
Netherlands Film Fund, Cinegrid Amsterdam

Premium Sponsor: Google
Main Sponsors: NVIDIA, Hewlett-Packard Workstations, Camalot AV Services, BlenderGuru.

Tears of Steel

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close