Événements culturels à Lyon

Le court-métrage belge à l’honneur, lundi 18 avril au cinéma Comoedia

Un troisième programme court au Comœdia en partenariat avec la Communauté Française de Belgique et en présence du réalisateur Yohan Guignard. Et cette fois, c’est le court métrage belge qui est mis à l’honneur.

Avec de la fiction, du documentaire, de la fiction et du documentaire !

Spéciale séance donc, avec le réalisateur Yohan Guignard pour présenter son film…

Au programme :

« Etrangère » de Christophe Hermans
Belgique – 2010 – 12min – Documentaire.
Sophie est seule. Elle partage sa vie entre petits boulots et déménagements. Pour combler ce vide, Sophie sculpte son corps.

« Bonne Nuit » de Valéry Rosier
Belgique/France – 2008 – 19min.
Philippe, 40 ans, travaille dans une usine de démolition. Ce soir, Philippe a la garde de ses enfants. Il passe les prendre, comme chaque mois, chez son ex-femme. Philippe cache quelque chose à ses enfants. Il ne réagit pas comme d’habitude. Ce soir, ses enfants ne dormiront pas chez lui.

« 10 MINUTES » de Jorge Leòn
Belgique – 2008 – 19mn – Documentaire.
À travers la lecture d’une feuille d’audition judiciaire, le parcours d’une jeune fille projetée malgré elle dans un réseau de prostitution.

« Mireille et Lucien » de Philippe Blasband
Belgique – 2001 – 21min.
Mireille voudrait oublier ses démons d’enfance, Lucien voudrait oublier son passé de taulard. Par hasard ou par accident, ils vont se rencontrer. Désormais réunis, ils vont apprendre à s’aimer.

« La Complainte du progrès » – de la série « La danse, le temps d’une chanson » de Patrice Nezan – de Claudio Pazienza
Belgique/France – 1997 – 5min – Documentaire.
Le regard ironique de Boris Vian sur le progrès, détourné en une vision plastique et poétique du temps qui passe…

« Putain Lapin » de Guérin Van de Vorst
Belgique – 2010 – 10min.
Putain Lapin c’est la rencontre entre une putain et un ours, qu’elle prend pour un lapin. C’est aussi le portrait d’un lieu désolé où l’on se perd et que l’on quitte en charters. Un lieu où traînent de vieilles mélodies éraillées, des fantômes de rêves brisés, où il n’y a plus rien à attendre, mais où la vie continue à vibrer.

« Saddam Hussein is alive and well and he lives in Brussel » de Jean-Marie Buchet
Belgique – 2005 – 6min.
Saddam Hussein va bien, est vivant et il se repose à Bruxelles.

« Christophe, entre deux cafés » de Yohan Guignard
Belgique – 2010 – 22min – Documentaire.
Christophe, jeune flamand habitant Bruxelles, offre son aide dans un centre social en servant du café aux sans-abris. Au-delà de la solidarité qu’il met en oeuvre, c’est pour sortir de la précarité qu’il cherche le contact avec les autres. Ce film est un dialogue entre le cinéaste et Christophe. Une simple rencontre entre deux tasses de café.


Courts-y-vite #3
Lundi 18 avril à 20h
au Cinéma Comoedia
13 avenue Berthelot, Lyon 7ème.
www.cinema-comoedia.com

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close