Événements culturels à Lyon

Guerre d’Algérie, Regards Croisés du 21 au 23 septembre au Cinéma Comoedia

En partenariat avec le Cinéma Comoedia, Regard Sud présente  “Guerre d’Algérie, Regards Croisés” dans le cadre du 50ème anniversaire  de l’Indépendance de l’Algérie.

Ce programme se déploiera sous la forme de projections-rencontres avec les réalisateurs, et d’une table ronde animées par des historiens, chercheurs, cinéastes qui interrogent l’articulation entre le temps du témoignage et celui de l’écriture de l’histoire.

Programmation

Vendredi 21 septembre, Ouverture à 20h00

Le Vent des Aurès de Mohamed Lakhdar Hamina, en sa présence (sous réserve) et Tewfik Farès, scénariste
Avec Keltoum , Mohamed Chouikh , Omar Tayane – Algérie -1966 – Fiction – 1h20- N&B
L’histoire : D’un camp à l’autre, dans la campagne algérienne durant la guerre, une mère recherche désespérément son fils arrêté par l’armée française. Le destin individuel de cette mère parvient à évoquer toutes les mères de tous les disparus de l’Histoire.

Samedi 22 septembre :
9h-12h : Table ronde à sciences Po Lyon : Comment le cinéma a traité la guerre d’Algérie du côté des deux rives de la Méditerranée
Sciences Po Lyon (Petit Amphi – Bâtiment pédagogique – 2ème étage) – 4 rue Charles Appleton – 69007 Lyon

14h00 : R.A.S d’Yves Boisset, en sa présence
France, Tunisie – 1973 – Fiction – 1h08 – Couleur – Festival de Berlin, 1992
L’histoire : R.A.S., «Rien à signaler». En 1956, pendant la guerre d’Algérie, March, Charpentier et Dax, réservistes, se retrouvent dans un bataillon disciplinaire et sont pris dans des engrenages : ceux de la guerre, de la torture et de la mort. Le commandant Lecoq doit constituer une unité d’élite avec les réfractaires dont les motivations politiques sont diverses.

19h00 : Le petit soldat de Jean-Luc Godard
Avec Michel Subor, Anna Karina, Henri-Jacques Huet – France – 1963 -Fiction – 1h24 – N&B
L’histoire : Déserteur par refus de « s’engager », Bruno Forestier a gagné la Suisse et vit à Genève où il est tueur au service d’une officine française d’information qui recouvre un groupe d’action contre les agents du FLN en territoire helvétique et leurs alliés…

21h15 : La question de Laurent Heyneman, en présence du réalisateur et d’Henri Alleg (écrivain, auteur du film)
Avec Jacques Denis et Nicole Garcia – France, Espagne – 1977 – 1h52 – Fiction
L’histoire : Alger, 1957. Charlègue, directeur d’un journal sympathisant du FLN, est arrêté avec son ami Oudinot par les paras français. Ils sont torturés pendant un mois. Oudinot décède. Une mise en scène masque le crime. Remis à la justice, Charlègue transmet clandestinement à son avocat le récit de ses sévices. Une bombe qui ébranlera l’opinion publique.

Dimanche 23 septembre :

11h00 : Les Sacrifiés d’Okacha Touita
Avec Christine Dejoux, Patrick Chesnais, Sid Ali Kouiret, Djamel Allam – France – 1984 -1h40 – Fiction – Couleur
L’histoire : Dans les années 1950, un jeune Algérien arrive dans le bidonville de Nanterre. Adhérant à son corps défendant au FLN, il se découvre bientôt un réel intérêt pour le militantisme. Mais une lutte fratricide s’engage bientôt contre le Mouvement nationaliste algérien (MNA)… Ce film, abordant une réalité peu montrée de la guerre d’Algérie.

15h00 : La Chine est encore loin de Malek Bensmail, en sa présence.
France – 2008 – Documentaire – 2h – Couleur
L’histoire : Le 1er Novembre 1954, près de Ghassira, un petit village perdu dans les Aurès, un couple d’instituteurs français et un Caïd algérien sont les premières victimes civiles d’une guerre de sept ans qui ménera à l’indépendance de l’Algérie. Chronique d’une Algérie profonde dont la Chine, terre symbolique, semble encore lointaine.

18h00 : La Trahison de Philippe Faucon, en sa présence.
Avec Vincent Martinez, Cyril Troley, Ahmed Berrhama – France, Algérie – 2006 – 1h20 – Fiction
L’histoire : Le film retrace quelques jours de la vie du sous-lieutenant Roque, pendant la Guerre d’Algérie. Il a sous ses ordres 400 soldats français dont 4 jeunes musulmans qui se sont engagés et qui sont très utiles au reste du poste (qui se situe dans le Sud-Est algérien) en ce qui concerne les traductions de l’arabe au français.

20h30 : La Bataille d’Alger de Gillo Pontecorvo, en présence de Yacef Saâdi (sous réserve)
Avec Jean Martin, Yacef Saâdi, Brahim Haggiag – Italie, Algérie – 1966- 1h35- Fiction – Noir et blanc
L’histoire : Tournée à Alger en 1965 en compagnie de Yacef Saâdi, l’un des chefs militaires du FLN dans la zone d’Alger devenu producteur de cinéma, s’appuie sur des faits réels. Le film met en scène l’assaut donné à l’hiver 1957 par le colonel Bigeard (le colonel Mathieu dans le film) et les parachutistes du colonel Massu à la Casbah d’Alger.
La radicalisation et l’institutionnalisation de la torture étaient évoquées pour la première fois sur les écrans : développant une esthétique réaliste, le film effaçait les frontières entre fiction et réel.

Guerre d'Algérie, Regards croisés

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close