Documentaire

Doc en ligne – Pirates

Cette semaine à l’occasion de la programmation spécial élections américaines sur ARTE, Tracks, hisse le pavillon noir pour une émission 100 %
pirates. New York, 31 août 2004… Les républicains tiennent congrès au Madison Square Garden afin de désigner leur candidat. Georges Walker Bush est chargé d’affronter John Kerry dans la course
aux présidentielles. Une partie de l’Amérique décide de court-circuiter l’événement en créant des dizaines d’actions anti-Bush. C’est la contre-convention. La police est sur les dents. A quelques
jours des résultats, le monde a les yeux braqués sur les élections américaines. Mais pendant ce temps-là, une nouvelle génération de pirates oeuvre dans l’ombre. Au Chiapas, en Italie ou en
Corée, sans visage, ils n’hésitent pas à sortir de la légalité. Comme leurs ancêtres les pirates des mers, ils vont jusqu’au bout de leurs idées sans se soucier de la morale et des
conventions.

Le plus redouté de ces chefs pirates modernes se cache au cœur même des Etats-Unis. Son nom: Hakim Bey. Personnage controversé et provocateur, piratologue et professeur d’université, poète et
philosophe, Hakim Bey cultive le mystère. Il prend la barre du vaisseau Tracks. Comme ces pirates qui l’inspirent, Hakim Bey a choisi la clandestinité. Pour la première fois, il accepte de parler
à une télévision nationale. Mais à une seule condition: ne pas montrer son visage. Méfiant, il s’est fabriqué sa propre enclave, là où peu s’aventurent. Il refuse de communiquer par le net. C’est
donc à l’ancienne, en correspondant par lettres, que nous avons préparé cette interview exclusive.

Related Articles

Close