Interviews & Reportages

[Communiqué] Cinéma Les Alizés à Bron : Pour la continuité de l’activité et la réflexion d’un projet à hauteur de la Ville

Le GRAC exprime son soutien pour la présence active d’un cinéma capable d’un développement des publics et de l’indispensable accompagnement des oeuvres cinématographiques.

Le GRAC tient à exprimer son inquiétude concernant la gestion à venir du Cinéma Les Alizés à Bron.

Nous avons appris que la Municipalité de Bron souhaite soumettre la gestion de la salle à une Délégation de Service Public. Nous tenons à alerter des conséquences que peut entraîner une telle décision de la part de la mairie, propriétaire des murs du cinéma.

Le Cinéma Les Alizés, membre fondateur du GRAC en 1982, est une salle associative de 2 écrans accueillant près de 70 000 spectateurs par an.

Elle a su s’adapter aux exigences de la profession en passant du mono écran à deux écrans dans les années 2000.

Le beau travail de programmation et d’animation mené par l’équipe en place depuis toutes ces années, est reconnu par le CNC* : la salle est classée Art et Essai et labélisée Jeune public, Patrimoine et répertoire, et Recherche et découverte.

L’équipe composée notamment d’une médiatrice culturelle à plein temps œuvre à l’accueil de près de 10 000 scolaires, à l’organisation de nombreuses séances spéciales, à l’accueil des festivals (Festival Lumière, Les Toiles des Mômes, Télérama, Tous en Salle, Écrans Mixtes…) et bien entendu à la mise en place du festival Drôle d’Endroit pour des Rencontres dont on célèbrera la 30ème édition en janvier prochain.

Si l’animation quotidienne de la salle a toujours été nécessaire, elle l’est d’autant plus après la crise sanitaire et sociale que nous traversons.

En ce sens, nous souhaitons que la Ville de Bron, quel que soit le choix de l’opérateur qu’elle effectuera, prenne en compte cette dimension trop souvent sous-estimée de l’accompagnement des œuvres en salle. La médiation dans les cinémas est reconnue depuis plusieurs années déjà par la Région Auvergne-Rhône-Alpes et le CNC **.

A Bron, ville de la Métropole de Lyon où la concurrence de l’offre cinématographique est forte, le développement des publics est indispensable. Cela exige un investissement humain, financier et de temps, capital pour qu’un cinéma garde son rôle d’acteur culturel, politique et social d’un territoire.

Le réseau des salles du GRAC, en tant qu’acteur de l’exploitation cinématographique
 sur les départements de l’Ain, la Loire, le Rhône et la Métropole, a un rôle de veille et d’attention à ce sujet. Il se tient à disposition des exploitants, mais aussi des élus, afin de réfléchir aux moyens d’assurer la pérennisation d’une dynamique de l’exploitation cinématographique sur ces territoires.

*CNC Centre National du Cinéma et de l’Image animée.
** La Région Auvergne-Rhône-Alpes et le CNC accompagnent les salles de cinéma à travers un appel à candidature annuel pour soutenir l’emploi et les animations dans les salles où se travail de médiation a besoin d’être encouragé.

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close